Le réseau national :

L'Expérience Epitech #1 a été un succès

EpitechxExperience-EpitechXP2016-Trophees-EIP-promo-2017-251117-innovation-1.jpg

L'Expérience Epitech s'est achevée ce samedi 26 novembre, plus d'un millier de personnes ont parcouru ses travées pour découvrir les 102 Epitech Innovative Projects (EIP) de la promo 2017. Cette Epitech Experience s'est ouverte la veille, vendredi 25 au matin. La matinée était dédiée en particulier à la désignation des 3 groupes vainqueurs des Trophées EIP par les membres du jury #EpitechXP2016 qui ont cette année écouté les pitchs des 14 groupes préalablement élus par leurs pairs de la promo 2017, dans les 12 écoles du réseau national Epitech.

EpitechxExperience-EpitechXP2016-Trophees-EIP-promo-2017-conference-digitalisation-societe-Mounir-Mahjoubi-Philippe-Mihelic.jpg

Demain, c'est maintenant

Ce moment des pitchs fut précédé d'un débat d'ouverture très intéressant sur la digitalisation de la société avec Mounir Mahjoubi, président du Conseil National du Numérique et Philippe Mihelic, Creative director & Innovation officer du Groupe La Poste. Cette conférence a été animée par Thierry Keller, directeur de la rédaction Usbek & Rica.

L'exercice du pitch

Les membres du jury ont apprécié la qualité des projets, un sentiment confirmé par Raouti Chehih, le président du jury. Le choix des 3 EIP vainqueurs s'est effectué après une séquence très vivante de 14 pitchs, ces 14 groupes ayant cette année suivi un programme de coaching spécial pour préparer l'exercice. Après ces pitchs, le jury et l'assemblée sont allés vérifier les contenus techniques des projets, lors de la séquence « démo » de cet exercice.

EpitechxExperience-EpitechXP2016-Trophees-EIP-promo-2017-pitchs-demo-projets.jpg

Qui est le meilleur EIP de la promo 2017 ?

C'est le groupe représentant Epitech Bordeaux qui a gagné cette année la première place des Trophées EIP ; son nom : TBC Connect. Comme Romain Combe l'a résumée au Parisien Ile-de-France, « avec l'application que nous avons créée, vous pouvez acheter votre ticket n'importe où et le valider à quelques mètres de la borne Bluetooth située dans le wagon. Dès que des contrôleurs arrivent, le conducteur appuie sur un bouton pour éteindre les bornes, et ceux qui n'ont pas validé avant ne peuvent plus le faire. »

EpitechxExperience-EpitechXP2016-Trophees-EIP-promo-2017-innovation-remise-Trophees-EIP-2017.jpg

Ça fait quoi de gagner ?

« On est très heureux, assure Rémi Hillairet qui a pitché avec Romain ce vendredi matin, parce qu'on était venu présenter notre produit et gagner. C'est la consécration d'un travail long de 2 ans. Cette Epitech Experience nous permet d'avoir une visibilité incroyable, c'est super cool ».

Start-up

Comme nous l'a confirmé Romain Combe, « notre objectif est d'aller plus loin que le seul cadre scolaire, de créer une entreprise et l'on a d'ailleurs été récompensé aujourd'hui pour cette raison je pense aussi. L'implémentation de la solution dans l'agglomération va se faire courant 2017. L'objectif est, une fois que TBC Connect est bien installée à Bordeaux, de la dupliquer dans d'autre villes ».

Les deuxièmes

Ecoticket, EIP issu d'Epitech Marseille est, lui, arrivé deuxième. Comme sa baseline l'indique - « soyez eco-friendly, dématérialisez vos tickets » - Ecoticket est une appli qui permet, en passant devant une borne pour payer ses courses, d'en finir avec l'impression des tickets de caisse. Ecoticket n'est pas que écologique, elle permet aussi à l'utilisateur de surveiller et comprendre mieux ses habitudes de consommation, par un rapide coup d'œil. Anonymisées, ces données représentent, en outre, une mine de leviers marketing pour les services du même nom, notamment des chaînes de distribution et leur volonté de personnalisation de leurs offres.

Les troisièmes ex-aequo

SafeWatch est une solution qui se présente sous la forme d'un boitier connecté pour prévenir les risques environnementaux dans l'industrie, notamment les micro-fuites dangereuses. SafeWatch est un projet à gros potentiel et à forts enjeux, il est par ailleurs issu de la première Piscine Moonshot ayant inauguré ce nouveau cycle pédagogique propre à augmenter encore le niveau d'innovation des EIP. Le groupe Eyezheimer, arrivé avec leurs amis de SafeWatch sur la troisième marche du podium est, comme ces derniers, un groupe composé d'étudiants de l'école parisienne.

Focus sur Eyezheimer

Eyezheimer est un projet qui vise à aider les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, par l'intermédiaire de lunettes connectées. Elle offre notamment la possibilité d'associer, via la reconnaissance faciale, un nom à un visage. Elle multiplie aussi les exercices de mémoire et de plus, les proches des personnes atteintes par la maladie et équipées de l'appli disposent, eux, de la faculté d'y ajouter, pour le leur rappeler, les rendez-vous à ne pas oublier. Ils peuvent aussi « surveiller » les mouvements des malades grâce à la géolocalisation. 34 millions de personnes touchées dans le monde par la maladie d'Alzheimer et des courbes de prédiction de son développement futur souvent glaciales... au regard du défi médical auquel ces garçons se sont attaqués, ils ont aussi reçu le « coup de cœur » du jury.

La réaction du président du jury

Raouti Chehih, directeur général d'EuraTechnologies et président du jury #EpitechXP2016 nous a confié ses impressions : « j'ai d'abord félicité ces étudiants parce qu'ils le méritent, ils ont passé beaucoup de temps à travailler sur leurs projets. Certains sont allés plus loin que présenter seulement un projet, ils ont essayé de faire équipe, d'écrire une histoire, de s'inventer un avenir et cela, j'ai beaucoup apprécié ».

EpitechxExperience-EpitechXP2016-Trophees-EIP-promo-2017-251117-Raouti-Chehih-EuraTechnologies.jpg

Le lien inter-générationnel

« En revanche, poursuit-il, je les ai mis en garde sur 2, 3 choses, notamment sur le "give back" : quand on sort d'une école, on n'en sort pas indemne et on n'en sort même jamais réellement. Ils devraient garder en tête qu'ils sont passés par des moments difficiles, que d'autres derrière eux vont en passer aussi et comme ils ont apprécié d'être aidés par l'école et les membres du jury, eux aussi ont un rôle et un devoir : aider ceux qui arrivent derrière eux. Le give back est un karma très important dans notre secteur d'activité ».

Une école qui ressemble à la France

En conclusion M. Chehih a tenu à dire « encore une fois, bravo à Epitech ! En tant que directeur général d'EuraTechnologies, je suis très fier à chaque fois d'être invité à Epitech car c'est une école qui ressemble à la France quand on la regarde et qui mérite d'être soutenue ».

  • Catégorie Evénements
  • Posté le 30/11/2016
  • Lien