Le réseau national :

Les idées se partagent, les équipes sont uniques

Do-The-Right-Team-161215-Epitech-Paris-teambuilding-start-up-1.jpg

On a presque eu besoin de repousser les murs de la salle co-créer du Hub Innovation de l'école pour accueillir tous les participants de la session Do The Right Team de ce mercredi 16 décembre. Étudiants d'Epitech et d'autres écoles, start-uppers souvent au stade premier d'un projet étaient d'ailleurs dans la bonne salle. Là où il s'agit de se rencontrer autour d'une idée, former une équipe pour commencer à co-créer son produit ou service.

Team bulding

On a compté une grosse cinquantaine de participants. 15 projets ont été présentés, pas forcément sur un mode strictement entrepreneurial mais tous orientés team building. Seth Amegavieledi et Tom NGuyen de MusicSphere, un des 101 EIP de la promo 2016, sont ainsi venus parler de leur projet open-source autour du partage et surtout, de ce nouveau mode de découverte des musiques que l'on ne peut qu'aimer, vu nos goûts et préférences, mais qu'on ne connaît pas encore.

Do-The-Right-Team-161215-Epitech-Paris-teambuilding-start-up-large-pic.jpg

OWMA

Guillaume Mas et Baptiste Dulac de la même promo 2016 mais piliers de l'EIP OWMA sont venus chercher du soutien au niveau du marketing et de la communication pour développer à ce niveau-là leur solution visant à faciliter la vie des organisateurs d'événementiels, à partir d'un bracelet connecté.

L'ISEG M&CS

Coïncidence, Camille Cottencin en master Brand Marketing Manager à l'ISEG Marketing & Communication School Paris et Clémence Roques en master 2 du même cursus, sont venues savoir si des développeurs dans la salle étaient intéressés par leur autre idée de bracelet connecté. Le leur servirait, lui, à engager la participation des invités sur un event, en votant à des questions via ce bracelet. On imagine un échange bien compris de compétences entre ces 4 profils ...

Confined

Transformer un projet de fin d'études en démarche entrepreneuriale en enclenchant dès la troisième année l'acculturation à l'esprit d'entreprendre, tel est le sens d'un Epitech Innovative Project. 4 membres (promo 2016) du groupe VES incarnent eux aussi cette démarche, ils sont venus présenter non pas cet EIP mais le jeu vidéo qu'ils ont quasi fini de développer : Confined. Il sont venus comme Baptiste et Guillaume trouver de l'aide dans les domaines de la communication / marketing, community management et finance.

Do-The-Right-Team-161215-Epitech-Paris-teambuilding-start-up-cabinet-Taj-diaporama-1.jpg

Gentiment sportif

Louis Antonini (promo 2019) a, lui, pitché son projet qui consiste à jouer sur la volonté des velléitaires de l'activité sportive, en augmentant leur motivation à trouver des partenaires et se regouper en tant qu'amateurs de la même pratique. Tout simplement en leur faisant gagner (un peu) d'argent, grâce à la commission versée par les salles et autres prestataires de services qui utiliseront la plateforme (web et mobile) pour trouver de nouveaux clients qui en reverse une part aux inscrits.

Les transports collectifs, sujet illimité

En ce jour de grèves des chauffeurs de VTC, on confirme que ce sujet des transports est un sujet d'actualité. Onvousgare, trouveunchauffeur et CarliGo sont 3 nouveaux services en train de se développer. Ces deux derniers sont d'ailleurs bien avancés, donc à la recherche du « ninja » comme on dit cette année à propos des bons développeurs comme on les forme à Epitech... Daniel et Charles, deux ESCP Europe étaient déjà venus à la première session de la troisième saison de ces Do The Right Team présenter leur système de prises de taxi à plusieurs.

Copycat ou pas

D'un market place alternatif, sorte de « meta-réseau social » pour organiser ses achats de cadeaux entre amis, à une plateforme qui va offrir le premier verre aux représentantes de la gente féminine entrant dans un établissement, sans oublier un service voulant appliquer Hello Alfred en France et on en passe, la soirée fut très bien remplie en pitchs divers et variés.

Do-The-Right-Team-161215-Epitech-Paris-teambuilding-start-up-cabinet-Taj-pic.jpg

Taj

Cette soirée avait d'ailleurs été introduite par Simon Fournier et Lucie Géraudie, tous deux avocats au sein du cabinet Taj, en droit des affaires et droit fiscal, habitués à conseiller des start-up. Notamment au stade de la fondation de l'entreprise, son statut, le pacte d'actionnaires, le droit social, ce type de questions qui arrivent très, très vite, quand on performe comme il faut.

  • Catégorie Evénements
  • Posté le 18/12/2015
  • Lien