Le réseau national :

Le Coding Club à France Digitale Day 2015

France-Digitale-Day-2015-Epitech-Cobras-1.jpg

France Digitale, association qui regroupe beaucoup des acteurs principaux du numérique français, entrepreneurs comme investisseurs, a organisé son troisième France Digitale Day, mardi 15 septembre. Philipe Coste, Head of Schools Network Office et à ce titre superviseur du Coding Club, en a profité pour y inviter les 12 référents régionaux de ce club de jeunes passionnés des technologies qui ouvrent leur expertise Epitech aux plus jeunes. Ils sont tous étudiants à l'école et s'appellent les "Cobras".

The digital vanguard rendez-vous

« J'avais promis aux Cobras, rappelle Philipe Coste, qu'on irait tous à un événement majeur, pour les remercier de leur engagement au quotidien à changer un petit peu le monde, en apprenant aux plus jeunes à coder et découvrir les technologies. Être présent au France Digitale Day leur a permis de rencontrer des entrepreneurs remarquables tel Solomon Hykes (Epitech promo 2006) et de goûter à ce type d'ambiance, d'être au contact de ce qu'il se fait de mieux en termes d'entrepreneuriat et d'entreprises de croissance dans le numérique ».

France-Digitale-Day-2015-Epitech-Cobras-diaporama.jpg

Surprise

Florian Goudot, promo 2018 et animateur du Coding Club à Epitech Lyon, l'avouait gentiment : « je ne savais pas trop dans quoi je m'embarquais or je me rends compte qu'il y a plein de choses à découvrir ».

Networkers

Sentiment confirmé par Flavien Sicard, promo 2018 et qui assure la même fonction à Epitech Montpellier : « on a fait le tour des différents stands afin de se faire des contacts, participer aux conférences pour se renseigner un peu sur l'actualité, nationale et internationale. Je viens de voir par exemple que Dropbox propose des contrats pour les entreprises, les écoles étudiantes aussi, ça a l'air pas mal. J'ai vu qu'il y avait des boosters d'entreprise aussi qui propulsent les petites entreprises et là, ce qu'ils proposent - fournir des fonds pour vraiment lancer l'entreprise, les mettre sur des projets, ou d'y mettre des développeurs -, c'est plutôt pas mal aussi... ».

Les petits malins

Pour Thomas Cruveilher de même animateur du Coding Club à Epitech Nice et de la même promo toujours, « c'est très intéressant d'être ici. Par exemple, je peux parler de mon projet EatWithUs, une application qui permet de rencontrer des gens autour d'une table. EatWithUs est un projet Moonshot que l'on va continuer ».

France-Digitale-Day-2015-Epitech-Cobras-portrait-groupe.jpg

(de gauche à droite : Philippe Coste, Heidy Dallard, Matthieu Kern, Grisha Ghukasyan, Alexis Bertholom, Flavien Maillot, Simon Ambroise, Thomas Cruveilher, Florian Goudot, Elliott Zwertvaegher, Flavien Sicard, Sébastien Cache Delanos et Emmanuel Carli directeur général d'Epitech)

Entreprendre

Philippe Coste le précise, « l'entrepreneuriat, c'est notre état d'esprit à Epitech. Que l'on soit salarié ou entrepreneur, il faut en sortant de chez nous être capable de porter un projet, être capable d'initiative et surtout ce qui fait de la valeur aujourd'hui, être capable en tant que salarié de monter des "side-projects", ce sont ce qu'on appelle les intrapreneurs. Nous tenons beaucoup à cette dimension à l'école. C'est pour cette raison aussi qu'il est cohérent d'être tous ensemble ici ».

Passage de flambeau

Philipe Coste nous le rappelle, « sont ici tous ceux qui ont été les responsables l'année dernière de cette belle dynamique, qui a donné lieu à un an de déploiement. On boucle maintenant cette boucle qu'on a initiée l'année dernière, on debriefe tout cela pour construire la dynamique de l'année prochaine. Comment transmettre cette énergie à ceux qui vont porter le flambeau, telle est la question. Et puis, c'est important de savoir que l'on appartient à une communauté qui est au delà de nos territoires et qui ne porte qu'un seul drapeau, celui d'Epitech ».

  • Catégorie Evénements
  • Posté le 21/09/2015
  • Lien