Le réseau national :

À la découverte du code

Code4Kids-Epitech-Strasbourg-Alsace-Digitale-Childrens-International-Summer-Villages-1.2.jpg

L'été, c'est l'époque des Summer Camps, quand de jeunes ou très jeunes viennent voir ce qu'il se passe à Epitech et comment on aborde ici la programmation. À Strasbourg, un atelier réunissant de petits Suédois et leurs correspondants français, s'est tenu mercredi 15 dernier : Code4Kids.

Programme international

Dans le cadre de l'Interchange France-Suède du Children's International Summer Villages, Alsace Digitale et Epitech Strasbourg ont organisé cet atelier Code4Kids. Dans les locaux de l'école, ce programme constituait les premiers pas avec ses doigts dans le code pour une majorité des présents.

Essayer c'est plonger

D'après Thomas Cruzol directeur du développement regional d'Epitech à Strasbourg, « une quinzaine de jeunes des deux pays ont passé l'après-midi à développer pour avancer dans les niveaux de Code Combat, RPG mêlant jeu vidéo et exercices d'apprentissage du code. À la fin de l'après midi, étudiants comme encadrants de l'échange avaient tous écrit leurs premières lignes de code et sont tous partis avec une meilleure compréhension du fonctionnement des logiciels et sûrement une passion naissante pour l'informatique... »

Première fois

Pour Matthieu Kern, promo 2018 et Assistant Epitech Régional (AER), « c'est la première fois qu'on organisait ce genre d'atelier pour de jeunes étrangers. Nous n'avons pas eu de problème au niveau de la langue, ce qui me faisait un peu peur au début, les petits Suédois parlant très bien anglais. »

Code4Kids-Epitech-Strasbourg-Alsace-Digitale-Childrens-International-Summer-Villages-diaporama.jpg

Petits scarabées

« Je pense que les petits se sont bien amusés et ont appris plein de choses. Pour la plupart, ils n'avaient jamais touché de ligne de code avant cet après-midi et on a pu challenger ceux qui en avaient déjà fait un peu. »

Aidons nous les uns les autres

« Ils se sont au final tous très bien débrouillés, les Français comme les Suédois. Un vrai esprit d'entraide s'est mis en place très rapidement entre les participants, même si nous avons quand même dû les aider à avancer par moment. Je pense qu'ils ont vraiment bien aimé participer à cet atelier. »

Machine outil

« J'espère qu'on aura pu créer des vocations, en tous les cas je pense que le pari est réussi dans le sens où ils auront compris désormais un peu mieux, j'en suis sûr même, le fonctionnement des logiciels sur leurs PC ! »

  • Catégorie Evénements
  • Posté le 07/08/2015
  • Lien