Le réseau national :

Léo Vallet s'est envolé vers la Apple WWDC 17

Apple-WWDC17-San-Jose-Silicon-Valley-Leo-Vallet-Epitech-promo-2019-1.jpg

Ce n'est pas donné à tout le monde et encore moins à tous les développeurs, mais Léo Vallet (promo 2019) l'a fait. Après un concours à la sélection plutôt drastique, il va pouvoir participer à l'édition 2017 de la WWDC d'Apple. Pour ne rien gâcher, c'est évidemment dans la Silicon Valley, tout près du campus de Cupertino que la WWDC va se dérouler, à San José. Ce grand raout commence lundi, il s'envole aujourd'hui. Il nous a tout raconté avant de décoller.

What is WWDC ?

« La WWDC est la "Worldwide Developers Conference", c'est une conférence de développeurs. Ils sont 5 000 à vouloir y aller, c'est un événement "assez" prisé. Mais c'est seulement après un "tri" par Apple qu'ils acquièrent le droit réserver leur place. Pour les étudiants, c'est différent : il y a 350 places gratuites mises à "notre disposition" (avec logement compris cette année). Pour accéder à ce privilège, on doit réaliser un projet et le leur envoyer. Ensuite, nous sommes évalués bien sûr, ce qui détermine notre départ ou non pour la WWDC ».

Playground

« Le thème de cette année, c'était un "playground". Apple a créé un outil plus adapté aux étudiants, dont le but est de faire des "mockups" (maquettes, ndr), des bouts d'applications qui permettent d'obtenir des résultats graphiques assez vite. Le tout sur iPad. C'est vraiment très cool pour les étudiants, c'est aussi pour ça qu'ils l'ont mis en avant ».

Mise en abîme

« Ce que voulait Apple, c'était un projet beau et original. Moi j'ai recréé les graphismes d'un Mac, via une simulation. Le but, c'était de faire et finir les jeux à temps pour envoyer le projet à Apple. En gros, j'ai fait une mise en abîme de ce que je devais réellement faire pour le WWDC. Il y avait aussi une partie écrite en anglais à envoyer. Et surprise, j'ai été pris ! À ma connaissance, on n'est que deux Français à être pris, c'est plutôt un honneur... J'ai reçu mon mail d'invitation le 21 avril ».

Apple-WWDC17-San-Jose-Silicon-Valley-Leo-Vallet-Epitech-promo-2019-portrait.jpg

Insider

« Je pars ce vendredi 2 juin. Toute la semaine, on aura des conférences, des rencontres avec des ingénieurs d'Apple, qui nous présenteront en détail toutes les nouveautés de chez eux, ils nous aideront aussi à travailler dessus. On aura également la possibilité de montrer ce que l'on a déjà fait. Si on se sent bloqué sur tel ou tel projet, les ingénieurs sont à notre disposition pour nous aider à régler nos soucis sur nos applis ».

Designers & networkers

« Ça sera l'occasion de poser des questions, par exemple moi je bosse en ce moment sur deux applis pour une start-up dans le "retail" et je rencontre des petits soucis d'intégration avec des iBeacons... C'est le moment d'en parler avec eux. Il y aura aussi des "evangelist designers", comme ils les appellent, qui seront là pour critiquer les designs qu'on fait sur nos applications. Et puis, il y aura beaucoup de networking ».

Gros compte ou start-up

« Le WWDC dure 5 jours, du lundi au vendredi, mais en tant qu'étudiants, le dimanche on aura une "orientation" où l'on verra des personnes haut placées de chez Apple. Ils essaieront sûrement de nous "cajoler" parce que c'est aussi une opération RH, on ne va pas se mentir... Pour tout dire, j'ai envoyé mon CV dans la foulée. Travailler chez Apple serait une super belle opportunité mais une carrière chez eux dans le long terme... je ne sais pas si ça me tente. J'aime beaucoup les produits Apple, mais j'ai commencé dans le monde des start-up et je me sens mieux là que dans de grosses entreprises ». Léo a encore le temps d'affiner sa comparaison.

  • Catégorie Evénements
  • Posté le 02/06/2017
  • Lien